Vincent Mertz – Thérapeute

portrait2

L’analyse transactionnelle (développée par Eric Berne)

Au travers de ses nombreux concepts (États du moi, triangle dramatique, scénario de vie, croyances, injonctions, jeux psychologiques, impasses…), l’AT nous offre la possibilité de :
mettre du sens à notre histoire pour comprendre l’origine de nos comportements, difficultés, conflits ou échecs répétitifs.
construire notre autonomie et développer notre puissance personnelle, c’est à dire accéder à une manière de vivre qui n’est plus entravée par notre passé.
– comprendre, mettre davantage de conscience dans nos façons d’être en relation avec nous-même ou avec l’autre.

La psychothérapie Intégrative (développée par Richard Erskine)

Cette méthode puise ses fondements dans plusieurs courants tels que l’AT, la Gestalt, la théorie de l’attachement.
Guérir nos blessures, réparer le passé est une utopie, ce qui est possible en revanche c’est de les intégrer dans notre vécu d’aujourd’hui.
De nos expériences passées, former un tout cohérent qui fait sens pour nous et ainsi aborder nos relations du présent, à l’autre et avec nous-même, avec davantage de souplesse, de fluidité et d’ouverture.

La théorie de l’attachement (développée par John Bowlby)

Si nous existons aujourd’hui adulte, c’est que quelqu’un s’est occupé de nous enfant.
L’attachement est un instinct commun à tous les mammifères. Ainsi, dès ses premiers mois de vie, le petit pour survivre va rechercher la proximité avec sa mère. Ce lien entre la figure parentale et son enfant parle de protection plus que d’amour, protection qui procure la sécurité nécessaire au petit pour lui permettre d’explorer le monde.
Lorsque la figure parentale ne répond pas de manière optimale à ces besoins, l’enfant va mettre en place des stratégies d’adaptation vis-à-vis de son environnement afin de garder le lien avec ses figures d’attachement, coûte que coûte.

« les solutions de notre passé deviennent les problèmes d’aujourd’hui »

En effet, ces stratégies que nous connaissons tellement bien peuvent perturber nos relations d’adulte. L’espace thérapeutique sera l’occasion pour le client d’expérimenter un autre type de relation, plus respectueux de ses besoins.


Mon parcours

Après une vingtaine d’années à travailler comme graphiste-illustrateur, l’envie d’autre chose à petit-à-petit pointé le bout de son nez..

Le cours de la vie et mon cheminement, la naissance de mes enfants, des rencontres, des lectures éclairantes m’ont amené à réfléchir sur moi, le sens de la Vie, comprendre qui j’étais, comment je m’étais construit, ce à quoi j’aspirais, quelle pouvait être ma place sur terre …

Le premier pas de cette démarche a été de participer en 2015 à «la Grammaire des Émotions» à l’école d’Isabelle Filliozat (EIREM), que j’ai complété avec le «Cycle des intelligences relationnelles et émotionnelles», toujours à l’EIREM en 2016-2017.

C’est à la fin de cette formation ; de toutes les richesses et expériences que j’ai pu en retirer, qu’a émergé l’idée d’en faire mon métier. J’ai donc décidé de suivre deux formations :
• Depuis 2016, le cursus «formation théorique et clinique de psychothérapeutes et psychopraticiens», à l’Institut Rhônalpin d’Analyse Transactionnelle et approches pluridisciplinaires de Lyon
• Depuis 2018, un cycle de spécialisation en Psychothérapie Intégrative de Richard Erskine centrée sur la théorie de l’attachement à l’EPsyIA d’Aix-en-Provence.

Formations que je complète par différents modules, telles que des journées d’étude sur les structures de personnalités, des stages, des journées didactiques, ou encore la Communication Non Violente.


Ma pratique

Je reçois en séances individuelles adultes et adolescents à mon cabinet du lundi au vendredi. Je propose également des ateliers et formations.

Donner sens et cohérence à mon histoire pour rejoindre le mouvement de la vie, développer mon autonomie et aborder mes relations avec davantage de souplesse et de fluidité.

Au plaisir de vous rencontrer !

Vincent Mertz